Gratin de saucisses de Toulouse.

 

Oui, oui, vous ne rêvez pas, des saucisses de Toulouse en gratin, cela va changer du classique saucisses purée.

Ingrédients:

1/4 de chou blanc,

2 petites courgettes,

1/2 boite de tomates concassées ou purée de tomates,

200g de polenta,

600ml lait,

200ml eau,

mascarpone,

emmental rapé.

curcuma,

sel, poivre, ail.

Préparation:

Faire revenir le chou rapé et les courgettes en petits dés dans un peu d’huile d’olive, assaisonner.

Ajouter les tomates et laisser cuire.

Débarrasser les saucisses de leur boyau, les ajouter aux légumes en les découpant à la cuillère en bois. Laisser mijoter.

 

Préparation polenta:

Faire chauffer l’eau et le lait avec le curcuma, ajouter la polenta en pluie, mélanger jusqu’à épaississement, incorporer une grosse cuillère à soupe de mascapone, bien mélanger, réserver.

 

Montage:gratintoulouseprparation.jpg

 

Mettre un étage de polenta,

Un étage de légumes saucisses en égouttant  le tout,

Remettre un étage de polenta.

Finir par le fromage rapé.

Passer au four pour gratiner.

 

 

Résultat:

Tout le monde a adoré.

gratintoulouse.jpg

 

Polenta en gratin

Ayant envie de refaire de la polenta, oui vu le temps les salades vont attendre, je ressors cet article que je n’avais pas migré ici.

Ingrédients :

400g de viande hachée,

1 boite de tomates concassées,

1 petite brique de sauce tomate,

1/2 boite de mais,

Ail, oignon, sel, curry, herbes de provence.

Dans une sauteuse faire revenir la viande avec oignons, ail, aromates selon les gouts, rajouter les tomates concassées, sauce tomate et laisser mijoter. Rajouter le mais et réserver.

Préparer la polenta. Il faut 400ml de lait ou lait et eau pour 100g de polenta.

Mettre le lait a chauffer, ajouter la polenta en pluie et mélanger sans interruption jusqu’à épaississement. Assaisonner la.

Dans un plat étendre la moitié d la polenta, mettre la viande et sauce dessus et finir par la polenta.

Couvrir de fromage et mettre au four pour 30mn environ.

polenta3.jpg              polenta2.jpg

Comme il me restait de la polenta, je l’ais mise dans un moule carré. Ce soir je démoule, découpe et fait revenir à la poêle.

polenta1.jpg

Bagels

Voilà, depuis le temps que je voulais en faire, depuis 2 ans, mon voyage au Québec. Quoi de mieux que des bagels tièdes au petit déjeuner.

Il a fallu surfer pas mal sur le ouaibe pour arriver à faire ressortir des ingrédients communs, chaque personne ayant sa recette. De plus, il faut faire aattention, il y a aussi les bagels New Yorkais, mais cela n’a pas grand chose de commun au goût.

Pour l’histoire voilà ce que l’on peut savoir :

Le bagel ou beguel (du yiddish בײגל « beygl ») est un rouleau en forme d’anneau, à la texture très ferme, fait d’une pâte au levain naturel plongé brièvement dans l’eau bouillante avant d’être passé au four.

C’est le pain traditionnel que l’on retrouve dans tous les pays où vit une communauté juive ashkénaze. Ces petits pains en forme d’anneaux ont suivi les immigrants aux États-Unis et au Canada où ils sont servis garnis de fromage, de saumon fumé ou d’autres ingrédients selon leur disponibilité et l’imagination du cuisinier. On les retrouve parfois natures mais souvent aromatisés aux graines de sésame, de carvi, de pavot, aux oignons frits et ainsi de suite.

Les origines du nom sont multiples et variables, selon les légendes urbaines entre l’Autriche et la Pologne. À Londres, c’est sous la forme et l’écriture de « Beigal » qui devient « Bügel » dans les pays de langue germano-scandinave pour désigner cette petite rondelle d’une dizaine de centimètres de diamètre.

Passons aux choses sérieuses.

Ingrédients: environ 14 bagels d’environ 100g chaque.

800g farine (moi mélange 3/4 blanche et 1/4 complète),

20g sucre,

100ml d’eau,

30g levure,

250ml lait,

30g sirop d’érable (ou miel, ou sucre),

30g beurre,

20g sel,

1 oeuf.

Préparation:

Mettre l’eau tiède avec la levure pour 10mn.

Mettre lait, beurre et sirop d’érable à tiédir au micro ondes.
Dans le bol du robot mettre farine, sel, sucre, oeuf et les deux préparations (eau+levure et lait+érable+beurre)

Pétrisser pendant 10 minutes, ajuster le liquide et la farine pour obtenir une pâte moelleuse.

Laisser lever 1 à 2 heures.

Partager votre pâte en petites boules d’environ 100g, les applatir un peu et faire un trou au milieu. Ma solution, enfiler le bagel sur l’index et tourner cela agrandi le trou qui va se refermer un peu quand la pâte va lever.

Laisser lever une demi heure, mettre à bouillir une marmite d’eau avec 30g de sucre.

Préchauffer le four à 150°C.
bagelsbis1.jpg  Faire pocher les bagels une minute de chaque coté deux par deux.bagelsbis2.jpg

 

Les faire égoutter sur un torchon :bagelsbis3.jpg

 

Les mettre sur les plaques avec un papier sulfurisé, les badigeonner de lait (ou de jaune d’oeuf), mettre des graines de sésame ou de pavot dessus.

bagelsbis1.jpg  bagelsbis4.jpg

Mettre au four à 150°C  pour 30 minutes environ. Si comme moi il y a deux plaques, à mi cuisson échanger les plaques de place.

Sorter et poser sur une grille, ils sont encore légèrement mou.

 

bagelsbis6.jpg
Verdict, il n’est reste plus que la moitié, tout le monde a adorer ils sont bien ressemblant et délicieux.

Bonne recette et bon appétit.

Moule Coprah Cut

Cela fait un gros bout de temps que je devais faire un article sur mon nouveau moule, il vient de chez Saponine, c’est une création de Catherine et Marc Eric qui sont en plus d’être très inventifs super adorables.

J’ai donc craqué pour le Coprah Cut, un moule complet, on peut tout faire avec les accessoires : funnel, la lyre, le pouss pouss, le top et oui plus besoin de mettre un film alimentaire le top le remplace pour éviter la cendre et est réutilisable;

En plus il est montable et démontable d’une main, mon moule est juste un peu particulier car ils ont pris le temps de me faire des découpes pour encore plus de facilités, encore merci à eux.

Le prix est un peu plus élevé que beaucoup sur la blogosphère mais c’est du haut de gamme et de la haute technologie de création,  c’est un investissement mais la qualité est au rendez vous et vous l’utiliserez  très longtemps, de plus il y a un SAV c’est à dire une pièce est cassée (bon faut y aller c’est du costaud) vous pouvez vous réapprovisionner de la pièce et elle seule,. Ce service ils sont les seuls à le proposer!!! Donc vous voyez le prix est vite moins important.

Premier point un emballage parfait très sécurisé (même dur à déballer),
Montage facile et rapide,
Et pour le démoulage le détail qui fait le plus de mon moule l’ouverture pour passer les doigts et démonter encore plus facilement.

Saponine 1

ALERTE CYCLONE BULLESQUES

Voici ma participation au super concours Saponine.
Bienvenue dans notre boutique !

ALERTE CYCLONE BULLESQUES…

P1060798 bis
Et voici sa présentation :

Depuis un an, un phénomène étrange a vu le jour, une vague de cyclones déferlant de Guadeloupe et portant les doux noms de Coprah, Tonka, Cacao et Bambou nous sont arrivés. Cela a changé le monde des bulles, cela devient obsessionnel on veut tous notre joujou.

Ce phénomène est dû au génie d’un couple qui nous gâtent avec leurs merveilles.

Voici mon hommage et mon cadeau pour leur un an d’existence.

Formule :
Huile coco 50%
Huile tournesol 20%
Huile colza 20%
Karité 10%
3 càs de farine de riz dans les huiles tièdes
Surgras 10%
Eau et Soude a recalculer

A la trace :
70g Huile de ricin
3% fragrance grenade

Séparer la pâte en 4
1/4 nature,
1/4 ultramarine bleue (très peu)
1/4 ultramarine bleue en plus grande quantité
1/4 Illusion Luxury Gold avec une pointe ultramarine mauve.

Méthode :
J’ai utilisé la méthode marbrage weiwei.

C’est à dire un funnel 4 couleurs dans un plat rond, peu profond et à fond plat.
Alterner les couleurs environ 4 fois
Puis on verse le tout au milieu du moule.

Par contre pour un meilleur rendu, il faut le découper dans le sens de la longueur, ce que j’ai fait et
le tout avec le moule coprah cut.

J’ai besoin de vos votes SVP, ici  avec un j’aime sur mon savon.

 

Image

Absence….

prière2

Savon Larmes

Un savon fait sur un coup de tête samedi, une furieuse envie de rouge et noir et envie de faire la technique larme que Kafée nous a gentiment expliqué en vidéo.

Restait a savoir ce que j’avais, pas grand chose en huiles donc je me suis rabattue sur un coco-karité avec ricin à la trace pour avoir un surgraissage de 15%.

Pour les colorants c’était bon, ma razzia chez Dans ma nature m’a bien servi : Mica coquelicot et terre australienne noire.

Pour la fragrance j’ai pris mûre-litchi de chez Soap Session une tuerie d’odeur mais comme m’avait prévenue KaFée accélère la trace donc j’ai séparé mes pätes avant cet ajout vu que noir et rouge sont en toutes petites quantités.

La vidéo de cette technique est visible ici.

J’ai fait un marbrage surface avec mes restes, et bien sur cette fois j’ai eu une phase de gel assez importante que j’ai stoppé par mise au froid, j’aime pas cette phase de gel.

et le résultats après découpe, dont je suis assez fière, avec un grand merci à KaFée pour nous apprendre ses techniques.